Bourre-Pipe 2

par Guillaume Laffly

18/11/16

les Pipiers

Venons-en maintenant aux pipiers. Ils sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le croit à proposer des bourre-pipes. Certains offrent automatiquement un modèle aux acheteurs d'une pipe, modèles tous faits sur le même moule. D'autres s'amusent à proposer un bourre-pipe qu'il serait dommage de séparer de la pipe à laquelle il est lié. D'autres encore proposent des modèles, à chacun son style, mais de façon plus ou moins affichée.

Les heureux acheteurs d'une pipe de Marco Biagini, des pipes Moretti, ont toujours le plaisir de trouver joint à leur pipe un modèle de Marco, plus ou moins grand suivant la taille du fourneau, et qu'on n'ose pas utiliser au début. Heureusement, ce trop grand respect passe vite, après tout ils sont faits pour ça.

S'ils n'ont pas de pointe, on peut néanmoins parfaitement s'en servir pour déculotter une pipe, la partie supérieure est coupante comme il faut.

J'ai d'ailleurs noté une chose : ceux à qui il arrive de revendre une Moretti gardent précieusement le bourre-pipe !

Trever Talbert avait un temps mis de côté la fabrication de bourre-pipes, il en propose parfois de nouveaux, en morta, tous plus splendides les uns que les autres.

Divers bois, inclusions de matières acryliques, Trever laisse libre cours à son imagination, qu'on sait débordante. Et qui semble repartie de plus belle, depuis son retour aux USA.

David Enrique a suivi le bon exemple de Marco, mais outre les modèles qu'il joint à ses pipes, il a eu la bonne idée d'en proposer faits de bruyère, de buis, de corne et d'ébonite.

Paul Tatum crée aussi bien des modèles à part que des modèles spéciaux, liés à leur pipe. Sur le modèle de gauche, si l'on voit un œil sur le tuyau, on retrouve l'autre sur le bourre-pipe, dont la partie acrylique est de la même matière que le tuyau. Il propose aussi des modèles à inclusion. Malheureusement pour nous, il est maintenant très occupé à la NASA.

Brian McNulty, des pipes Anima, proposait toutes sortes de bourre-pipes, de toutes les matières possibles, animales et végétales. Difficile de faire son choix, devant l'étendue des modèles proposés, et le peu de photos visibles sur son site...

Joël Shapiro n'avait qu'un modèle, uniquement en bois exotiques, ébène, wenge, etc. ...

David Johnson proposait lui aussi des bourre-pipes en divers bois, mais chez lui la partie qui ira "au feu" est toujours en bruyère.

Luigi Viprati, lui, crée des modèles en bambou, parce qu'on ne peut pas toujours en faire des tiges.

Gerhard Wilhelm proposait pour sa part des bourre-pipes de bruyère et de corne.

Rolando Negoita, outre ses nécessaires à tabac, comprenant un plat et un couteau pour couper les flakes, invente bien sur des bourre-pipes qui sortent de l'ordinaire.

Ebène, bruyère, argent, le tout fait pour être accroché à son trousseau de clefs, mais attention aux trous dans les poches !

Walt Cannoy proposait lui aussi des modèles, certains inspirés du travail d'Art Ruppelt.

Michael Parks signe des modèles, dont certains liés à ses pipes, fait de bois exotiques, ou de pierres. A mon avis, il est dommage, si l'on peut s'offrir une de ses merveilles, de se priver de son compagnon de route.

On peut aussi trouver chez les Rovera, des pipes Ardor, de jolis compagnons pour ses pipes.

Thierry Melan s'essaie aussi avec bonheur à l'exercice, dans des styles bien différents. Il y a sa série Tiki, très "Arts Premiers", les modèles réalisés en bruyère et d'autres bois, et même ce bourre-pipe si particulier, représentant le logo du forum Fumeurs de pipe, qu'il a taillé dans une corne de cerf.

Il ne devrait pas s'arrêter là, et son imagination débordante va certainement l'orienter vers d'autres formes et d'autres matériaux.

Pascal Riss, Sevenpipe, présente aussi ses bourre-pipes, modèles avec ou sans cure-pipe, une véritable symphonie de coloris et d'essences de bois. Les lignes Arum, Eyes, Close-up, et les pièces uniques ne lui suffisant pas, il propose aussi à ses clients de choisir les formes et les matières.

Si Pascal Riss donne ses ingrédients, Bruyère, Cocobolo, Buis, Ebène, Amourette, Cocotier, Corne, Bambou, Epoxy, Ivoire, noix australienne, et maintenant cuir, c'est lui qui a la recette.

Depuis septembre 2012, Il propose des bourre-pipes magnétiques, qui permettent de retirer le tasse-braise ou le pic sans vissage ou dévissage. Outre les modèles en aluminium anodisé, sont aussi proposés des modèles en bois exotiques.

Gunnar Weber-Prada, outre ses pipes, et ses râteliers si particuliers dont le Totem, propose des modèles, toujours de la même forme, mais outre les bois exotiques, a eu l'idée d'aller chercher des métaux comme le cuivre, l'aluminium, l'acier ou le laiton. Des objets lourds, que l'on a plaisir à tenir en main.

Minéral ou végétal, Andrey Savenko s'aventure avec bonheur à travailler ces matières, pour des modèles plus ou moins sages, mais qui ne laissent jamais indifférents.

Gerardo Papalia propose toutes sortes de bourre-pipes, en bois ou en corne.

Manuel Shaabi propose quant des modèles qui, eux aussi, portent bien sa patte.

Sur son site, Ted, de Oakscreekcreator, proposait, aussi, des pipes, et des bourre-pipes en bois, ou en pierres.

Davorin Denovic propose pipes et bourre-pipes, dont la plus grande partie sont en morta. C'est que Davorin vit dans une région où le morta est disponible en quantité. Il en propose de toutes teintes - elles varient suivant les époques.

Soren Andersen propose parfois de très jolis modèles en bruyère et argent, qui mettent parfaitement en valeur la beauté du bois.

Les parisiens, et les autres, s'ils ont la bonne idée de faire un détour au Caïd, pourront demander à Didier s'il n'aurait par hasard un de ses bourre-pipes disponible. Il se servait avant de pièces de dix centimes de franc, pour le tasse-braise : s'il vous en reste, vous pouvez toujours lui en proposer.

Larry Roush, imperturbablement, propose toujours le même modèle, en argent.

Sur sa page Facebook, Alexander Drobot propose parfois des bourre-pipes extrêmement élégants, en bruyère, morta ou métal.

Alex Brishuta apporte toute sa fantaisie et sa poésie à ses bourre-pipes, ses talents d'invention ne se limitent pas à ses pipes. Les oiseaux de gauche ont été réalisés en attendant de la bruyère, et les "Wilde Men" à droite, en collaboration avec Nikolay Kochurov - Alex dessine, Nikolay réalise.

Quand il ne travaille pas avec Alex Brishuta, Nikolay Kochurov propose ses propres modèles, avec également des bourre-pipes sculptés.

Dirk Heinemann propose également des bourre-pipes, dont ce modèle, réalisé en bambou et en ébène.

Andrzej Piontek s'essaie aussi avec bonheur aux bourre-pipes - en attendant qu'il propose des modèles aussi joliment sablés que ses pipes.

Eder Mathias propose, sur le site Alpascia, des modèles magnétiques avec socle, en bruyère, olivier et morta.

bourre-pipe eder mathias

Je pense que vous êtes surpris du nombre de pipiers de renom qui se prêtent à l'exercice. Et il en manque bien sur, tous ne sont pas là. Ceux que le sujet amuse iront avec plaisir visiter cette page du site de Jorg Lehmann, Pipendoge : on y voit des bourre-pipes de Cornelius Maenz, Gotoh, Jud, Dura, Pollner, Jeff Gracik, Vollmer et Nilsson, Tom Richard, Wolfgang Becker, et... Tom Eltang.

Donc n'hésitez pas à vous rendre sur la page Stopfer und Bestecke

Mais poursuivons notre promenade, en n'oubliant, ni les maisons pipières, ni les amateurs éclairés - mais pour cela, je vais vous demander de tourner la page ...