Soren Eric Andersen

C'est , peut-on le dire encore de nos jours, à l'âge de 14 ans que Soren commence à fumer la pipe, alors qu'il a trouvé un travail pour les grandes vacances, chez Orlik. Il s'achète sa première pipe, une Orlik, et une boîte d'Orlik ... rouge. Il va devenir un fumeur de pipe curieux, essayant tout un choix de mélanges et de pipes. A 17 ans, il entre chez Erik Nording, où il rencontre Tao et Ilsted...

Dans les années suivantes, il rencontre, chez Preben Holm, Per Hansen, l'un des pipiers de la maison Bang, et Poul Winslow. Il travaillera chez d'autres employeurs, pour finir chez Larsen, avant de créer son propre atelier, en 1975.

L'activité connaît des hauts et des bas, mais Eric reste ferme sur la qualité de son travail. Il est toujours en quête de la meilleure pipe possible. Pour ses pipes droites, il reste attaché à ce qu'elles soient assez équilibrées pour tenir debout, fourneau vers le haut, sans pencher ou tomber.

Il essaie de faire ses pipes les plus légères possibles, aime les finitions à la carnauba, mais préfère toutefois le fini des pipes longtemps fumées. Pour ses freehands, il préfère s'attacher d'abord au travail de la forme, pour faire les perçages en second lieu, cela lui laisse plus de liberté. Il passe de dix à douze heures sur chaque pipe.

Outre ses activités de pipiers, il a également été enseignant au lycée folklorique Danois, et a dirigé divers projets pour les drogués et les alcooliques. Il aime également peindre.

Il préfère les virginia en flake, et il aime fumer ses propres pipes, parce qu'il peut les arranger à sa convenance.