Paolo Becker

C'est vers la fin des années 1930 que Fritz Becker, juif autrichien, passe en Angleterre. Il sera officier de renseignement, comme traducteur. C'est après la guerre qu'il s'installe à Rome, où il mourra en 1991, après avoir été le représentant du Congrès Juif Mondial au Vatican.

Fritz Becker, à qui un officier anglais avait fait découvrir la pipe en 1944, jamais satisfait des pipes qu'il fume, passe son temps à les améliorer. Il s'essaie à créer ses propres pipes, dans de la bruyère de Calabre, au début des années 70. A partir de 1974, il sera aidé par son fils Paolo, alors âgé de vingt-deux ans. Tous deux travaillent au grenier, que Fritz occupait déjà à ses travaux de peintre et de sculpteur.

La production est réduite au début, le père et le fils travaillant surtout pour le plaisir. Ils finissent par offrir leurs pipes au clients du magasin Carmignani, pour avoir leur avis.

La clientèle est si satisfaite qu'en 1975 est lancée, toujours chez Carmignani, un des plus anciens magasins de Rome, la ligne "Carmignani Hand-Made". Elles sont très demandées, et ce n'est qu'en 1979 que sera crée la marque "Becker". A noter que durant les années 70 et 80, le père et le fils travailleront toujours ensemble sur leurs pipes.

Dix ans plus tard, en 1989, s'ouvre le magasin Becker & Musico, le fruit d'une relation parfaite entre deux générations, père et fils, Becker et Musico. Giorgio Musico, le père, a été un des derniers directeurs du magasin Carmignani, où les Becker ont débuté. Il les connait, et connait donc bien leur travail. Il sait qu'il peut leur demander de lancer une ligne de pipe au style anglais. C'est Massimo Musico et Paolo qui créeront cette ligne. Cette collaboration se poursuivra pendant quelques temps après la mort de Fritz.

Paolo Becker produit maintenant 300 à 400 pipes par an. Sa série "Memory" reproduit des modèles dessinés par son père, dans des ébauchons choisis.

Début 2005, Paolo Becker propose ses tuyaux "olde bit" : cette forme lui a été inspirée par un fume-cigarettes en ivoire des années 20. Reproduite dans son atelier, testée par ses amis, cette forme de tuyau est désormais proposée sur son site.

En 2008, Paolo propose des pipes en morta.

En 2009, commençant à travailler avec son fils, Federico, et toujours curieux, il présente aussi ses premières pipes en arbousier. Cet arbre, de la même famille que la bruyère, a le même goût que la bruyère, mais aussi cette bonne idée de peser 20 à 25% de moins. Ca n'est d'ailleurs pas une nouveautés, le matériau ayant déjà été employé par des artisans italiens, et peut-être même européens, d''après Paolo. Paolo leur adjoint des tuyaux en ébonite marbrée, d'un dessin bien différent du cumberland.

Paolo Becker est mort le 13 décembre 2014.