Test Daniel Mustran

par Guillaume Laffly

30/05/11

Il m'a été donné dernièrement l'occasion d'essayer une pipe de Daniel Mustran. Cette pipe était proposé pour une occasion particulière, et j'étais curieux de découvrir le travail d'un pipier que je ne connaissais que par nos échanges à propos de sa page sur le site.

Cette pipe, que Daniel a baptisée Funny Alex, je ne l'ai pas reçu de suite, parce que Daniel a tenu à accompagner la pipe d'un bourre-pipe. Mais n'anticipons pas.

Voici donc qu'arrive chez moi ce joli présentoir, qui n'est pas sans rappeler ceux de Paul Tatum.

Moi qui aime bien quand l'emballage est soigné, me voilà servi ! Et c'est encore mieux à l'ouverture:

Tout y est, un foulard, un certificat, deux petits socles pour la pipe, la pipe bien sur, et le bourre-pipe qui va avec.

Bien sur, un esprit méfiant pourrait se demander où est le piège. Mais il n'y en a pas, le travail de Daniel est aussi soigné que la présentation.

Quelques chiffres :

Le fourneau mesure 5,8 cm de haut. La pipe 16 cm. Eh oui, ça n'est pas une petite nature. J'ai craint d'ailleurs au départ de ne pouvoir la tenir en bouche, parce que forcément le fourneau entraine le reste. Mais finalement, pas du tout, je peux la tenir en bouche en tapant des deux doigts sans fatigue.

Cette pipe a de la bague ! Acrylique et buis. Comme ça n'est pas systématique chez Daniel, je pense qu'il voulait allonger la pipe, et que son bloc de bruyère ne le lui permettait pas. Le tuyau est en acrylique également. Au début, je l'ai trouvé un peu épais - mais je suppose que s'il avait été taillé plus fin, le bec aurait vite été marqué par les dents. Et là aussi, je dois dire que je n'y ai plus prêté attention, très rapidement.

Le fourneau fait 4,4 cm de profondeur. J'avais un peu perdu l'habitude, préférant de plus en plus les fourneaux plus petits. D'où quelques erreurs de bourrage de ma part. Mais enfin, en s'y prenant correctement, on a là une pipe qui se fume sans rallumage, très agréablement, très facilement. J'y fume pour l'instant des virginie/perique, mais peut-être passera-t-elle au latakia un de ces jours.

A propos de fumage sans soucis, il faut préciser que le bec est bien ouvert, la chenillette passe sans encombre - vous me direz qu'avec une pipe droite c'est le minimum mais enfin on a connu des cas ...

une pipe de Daniel Mustran

A propos de fumage sans soucis, il faut préciser que le bec est bien ouvert, la chenillette passe sans encombre - vous me direz qu'avec une pipe droite c'est le minimum mais enfin on a connu des cas ...

Alors me direz-vous, tout cet article pour nous dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Bien sur, je pense que si l'on posait la question à Daniel, lui-même penserait qu'il peut encore progresser. Cette pipe n'est pas parfaite. D'aucun n'aimeront pas les bagues en série, d'autres la trouveront trop lourde (50 gr). Mais enfin je savais à quoi m'attendre de ce côté-là, la pipe étant parfaitement présentée sur le site, et Daniel m'ayant donné des détails.

Simplement, pour un prix vraiment attractif, voilà une pipe très appréciable, une de ces pipes solides qu'on ne craint pas d'emporter avec soi, et qui se fument parfaitement bien. Alors, que demander de plus ? Rien. Si ce n'est que je surveille les mises à jour de Daniel, et qu'il est à peu près sur qu'un jour je serai de nouveau tenté, cette fois-ci en pleine connaissance de cause.

Ah, et puis le bourre-pipe : Daniel m'a demandé si j'avais des préférences, mais je lui ai laissé carte blanche. On dirait presque une pièce d'échec. Et s'il ne rentre pas dans tous les fourneaux, il se marie parfaitement bien avec la pipe qu'il accompagne. Daniel avait une idée en tête, il l'a réalisée parfaitement. Quand je vous disais qu'il n'y a pas que l'emballage qui est soigné !